au moins 17 cas à l’Université du littoral de Boulogne-sur-Mer



La Côte d’Opale voit son nombre de cas de Covid-19 augmenter. Dix-sept cas ont été détectés à l’antenne boulonnaise de l’Université du littoral. 

À peine la rentrée commencée, le Covid-19 s’invite sur les bancs de l’Université du Littoral Côte d’Opale (ULCO). Au total, 30 cas positifs sur toute la Côte, dont 17 pour la seule antenne de Boulogne-sur-Mer. Si certains cas concernent le personnel de l’université, la plupart sont des étudiants, inscrits en STAPS ou en langues étrangères.

À Boulogne-sur-Mer, plus de 10 000 étudiants sont répartis sur trois campus : Saint-Louis, le Musée de la Grande Rue et Capécure. Pour l’instant, aucune section n’a été fermée. Dès le mois de mars, l’ULCO a mis en place un protocole sanitaire pour tracer les cas contacts. L’université collabore avec l’Agence Régionale de Santé (ARS), la préfecture et le rectorat.La décision de fermeture d’une section se prend entre tous ces acteurs. Désormais, l’ULCO tient un point presse hebdomadaire pour tenir les étudiants et le personnel informés du nombre de cas constatés dans ses structures. La prochaine communication aura lieu ce vendredi. 

Les soirées étudiantes pointées du doigt 

Dans un communiqué publié lundi 14 septembre, Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, alerte sur la découverte de nombreux clusters dans les établissements supérieurs. Selon elle, ces cas de Covid-19 sont « majoritairement liés à des rassemblements privés » des étudiants. Une dizaine d’établissements de l’enseignement supérieur sont concernés, avec une suspension des cours en présentiel. Dans la région, c’est notamment le cas de Sciences-po Lille ou de l’université catholique de Lille.

 



Source


Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *