“Je ne vois aucune cohérence dans cette décision”, explique l’organisateur, en colère


Coup de tonnerre pour le Trail de la Côte d’Opale. L’organisateur Franck Viandier a appris ce mercredi matin, par un appel de la sous-préfecture que le Trail de la Côte d’Opale était annulé malgré les conditions sanitaires mises en place. Une décision qu’il ne comprend pas.

La course prévue les 12 et 13 septembre est annulée sur décision préfectorale “suite à la recrudescence des cas de Covid sur le département“, ont annoncé les organisateurs, ce matin sur leur page facebook.

Des mois de travail pour rien.

Franck Viandier, organisateur du Trail de la Côte d’Opale

Une annulation à 2 jours du départ, une décision que Franck Viandier, l’organisateur de l’évément, a jugé ” incompréhensible ” lors d’une conférence de presse qu’il a tenu cet aprés-midi devant la sous-Préfecture du Pas-de-Calais à Boulogne-sur-Mer : “Annuler un tel événement deux jours avant, alors que tout était prêt, que nous avions mis en place toutes les consignes sanitaires préconisées par la Fédération d’Athlétisme ainsi que toutes les recommandations des gestes barrière. Que cet événement se déroule en plein air, avec des instructions drastiques au départ, à l’arrivée. Pas de kinés, pas de douches… Pour cette édition, nous avons triplé les dépenses pour respecter le cadre fixé mais voilà les régles du jeu changent tout le temps !” 

Plus de 3 000 dossards dans ces cartons qui ne serviront pas

© I.Girardin

Cette édition 2020, devait accueillir 3 000 personnes, avait été adaptée pour l’occasion : le départ et l’arrivée devaient se faire à Tardinghen et non Wissant, avec un terrain est plus grand. Les coureurs devaient partir par grappes de 150 à 170 toutes les dix minutes pour éviter les attroupements. Les ravitaillements avaient été supprimés et le public non autorisé sur les parcours des courses.

Des mois d’organisation qui viennent de s’écrouler sur un simple coup de fil. ” Je n’ai eu aucun courrier officiel, aucun appel téléphonique direct du Préfet du Pas-de-Calais, juste celui de Madame la Sous-Préfète, ce matin. Personne de l’Etat ne s’était déplacé pour vérifier notre organisation et  elle vient pourtant d’être annulée alors que la fête du crabe a réuni plusieurs milliers de personne le week-end dernier, que la route du Louvre a pu se tenir elle aussi. Je ne vois donc aucune cohérence dans cette décision. 

 

 Énervé, Franck Viandier précise qu’il est certes ” déçu pour les coureurs et la renommée de cette épreuve majeure de la Côte d’Opale ” mais il constate surtout ” la solitude de l’entrepreneur ” dans cette situation : ” Je vais devoir mettre mon personnel au chômage. J’ai demandé l’aide de l’État pour les frais engagés, avec 20 000 euros pour les dossards, puis la location du terrain de golf, etc.. c’est plus de 300 000 euros de budget. La sous-préfecture me conseille un prêt à taux zéro pour m’aider, me conseille de faire dons aux associations caritatives de mes barres de céréales ! Je constate que l’on nous avait encouragé à reprendre l’activité économique en France mais ce n’est pas vraiment le cas. J’appelle donc les entrepreneurs à ne plus entreprendre, à arrêter d’organiser des spectacles, de l’événementiel”.Pour l’instant, les modalités de remboursement des inscriptions des coureurs ne sont pas connues. Les organisateurs accusent le coup et précisent qu’une communication sera faite prochainement sur les réseaux sociaux. ​​​

 

 



Source


Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *